ESPACE ELEVEURS

Vous êtes éleveurs d'Irish Cob ? Vous voulez le devenir? 

Qu'est-ce qu'être éleveur d'équidés?(IFCE équi-ressources, P. Doligez )

L'éleveur gère un effectif de juments (dont il est propriétaire ou qui sont en pension chez lui). Il assure la surveillance et les soins des poulinières tout au long du cycle de reproduction, emmène les juments à la saillie et procure la première éducation des jeunes poulains destinés à la valorisation et/ou la commercialisation. Il pratique souvent d'autres activités (débourrage, transport de chevaux, valorisation des jeunes chevaux en compétition, courtage, instruction) pour se procurer un revenu complémentaire de son activité d'élevage.

Fonctions:

  • Il prévoit les plans d'accouplements de ses propres juments (choix des étalons et du type de monte).
  • Il surveille les comportements de chaleurs des juments pour leur mise à la reproduction. Il suit et entretient les juments gestantes. Il assiste les juments au moment du poulinage.
  • Il procure les premiers soins et l'éducation des foals jusqu'au sevrage.
  • Il entretient les bâtiments d'élevage et les pâtures.
  • Il peut être amené à réaliser le débourrage des jeunes chevaux.
  • Il prépare les foals et poulains en vue de les présenter à des concours ou à la vente.
  • Il assure la promotion et le relationnel pour vendre les produits de son élevage et éventuellement des chevaux qu'il a en pension.

Compétences et qualités requises :

  • Bonnes connaissances en zootechnie (reproduction, alimentation, signes de bonne santé, prophylaxie et maladie).
  • Très bonne connaissance des chevaux (manipulation, éducation) et du cycle de reproduction.
  • Bonne connaissance des productions végétales pour gérer les surfaces herbagères et l'approvisionnement en fourrages de qualité.
  • Maîtrise de la gestion comptable et financière d'une entreprise agricole.
  • Capacité à assurer la promotion et la vente des produits de l'élevage.

Et pour être éleveur d'une race en particulier, il faut connaitre cette race et tout ce qui s'y rapporte. 

Voici ici toutes les démarches que vous devez connaitre et les documents dont vous avez besoin ! 

Les règles du Stud-book:

C'est un impératif !! Si vous voulez devenir éleveur d'une race bien définie, il faut bien évidemment connaitre les règles qui régissent cette race. Toutes les races ne fonctionnent pas de la même façon. Certaines races sont stud-book français, d'autres gérées directement dans les pays du berceau de race (stud-book mère) et entre les 2 il y a des conventions entre les SB mère et des associations françaises. C'est notre cas. Nous avons une convention tripartite avec le stud-book mère Irlandais : le HSI (Horse Sport Ireland) et les Haras Nationaux. Le Stud-book mère édicte les règles à suivre, nous les faisons appliquer sur le territoire français, certaines par l'intermédiaire des haras nationaux comme l'édition des passeports ou la gestion des carnets de saillie.

Pour les puristes, les règles du Stud-Book mère en anglais:

Irish cob studbook rulesirish-cob-studbook-rules-.pdf (555.03 Ko)

Et pour les non bilingues, en voici la traduction:

Irish cob stud book rules en francaisirish-cob-stud-book-rules-en-francais.pdf (290.29 Ko)

Mais du fait de ces conventions tripartites, il y a également des règles propres à la France qui se greffent aux règles du stud-book: les délais de déclaration de premier saut ou de naissance communs à toutes les races gérées en France, le laboratoire de génotypage pour les tests de compatibilité (Eurofins) et les protocoles propres à la gestion de la race en France. Il faut donc composer avec toutes les directives. Toutes ces règles ont été agréées et validées en 2014 par le Stud-Book pour la gestion de la race en France.

Vous trouverez ci-après les différents circuits des dossiers Français :

Repartition des taches naissances francerepartition-des-taches-naissances-france.pdf (74.1 Ko)

Repartition des taches importationsrepartition-des-taches-importations.pdf (79.09 Ko)

Repartition des taches apres inspectionrepartition-des-taches-apres-inspection.pdf (76.02 Ko)

Repartition des taches agrement etalonrepartition-des-taches-agrement-etalon.pdf (72.66 Ko)

VOTRE CHEPTEL

Tout cheval présent sur le territoire Français doit être inscrit au SIRE et donc détenir un numéro SIRE, qui sera demandé pour toutes vos démarches.

Les dernières obligations d'identification de 2017 : 

Decret identification flash info 191decret-identification-flash-info-191.pdf (425.42 Ko)

Vous détenez au moins une poulinière:

Dès votre premier cheval, vous devez créer votre compte sur le site des Haras Nationaux, au SIRE (Service d'Information et de des équidés) en tant que détendeur d'équidé. Ceci est OBLIGATOIRE même si vous êtes un particulier. 

Sur votre espace personnel, vous pouvez enregistrer votre cheval. 

Si vous n'avez pas d'étalon et que vous faites saillir votre jument chez un étalonnier, bien vous assurez que ce dernier est en règles avec la législation française concernant cet enregistrement. 

Voir le chapitre étalonnier afin de savoir quels documents sont nécessaire à la reproduction en Irish Cob ou Irish Cob Part Bred en France.

Vous détenez un étalon:

Un étalon est un mâle qui est agréé à la reproduction. Tous les mâles ne sont pas agréés automatiquement. En tant que détenteur d'un étalon, vous êtes considéré comme "étalonnier". Le Irish Cob Stud Book autorise tous les mâles du stud-book à reproduire. La procédure est donc une simple formalité mais il faut néanmoins demander cet agrément avec un certificat vétérinaire afin de ne pas faire reproduire des étalons porteurs de vices rédhibitoires par exemple. L'âge de mise à la reproduction dépend essentiellement du cheval (parfois des us des pays). En règle générale, la reproduction n'est pas recommandée avant 3 ans. 

Protocole agrément étalonprotocole-agrement-etalon.pdf (226.35 Ko)

Il faut également intégrer le protocole de reproduction qui reprend les règles du stud-book et les circuits:

Protocole de reproduction en pure race irish cobprotocole-de-reproduction-en-pure-race-irish-cob.pdf (47.99 Ko)

Et des infos très utiles sur le site de l'IFCE

https://www.ifce.fr/ifce/sire-demarches/reglementation/reproduction/

Vous avez une naissance:

Les Haras Nationaux sont mandatés pour l'édition des passeports mais c'est le Stud-Book, via FIC, qui donne les indications qui permettent cette édition. 
Depuis 2014, le typage ADN et contrôle de filiation est obligatoire pour toute naissance.

Seules les naissances suivant la procédure du protocole de reproduction peuvent prétendre à entrer directement dans le stud-bbok. Pour tout autre cas, il faudra passer les produits en ITI (inspection à Titre Initial)

Si la procédure est respectée, à la naissance du produit vous avez 2 possibilités : 

  • la déclaration internet: SI et seulement si les 2 parents sont inscrits en IC au SIRE
  • la déclaration papier

Dans le premier cas, vous faites en premier la déclaration auprès des HN puis avec FIC, dans le second, d'abord avec Fic puis ensuite aux HN. 

Voici le dernier protocole:

Protocole naissance 2019protocole-naissance-2019.pdf (204.61 Ko)

Quelques pages utiles pour les naissances en France:

https://www.ifce.fr/ifce/sire-demarches/a-la-naissance-du-poulain/controles-de-filiation-et-typage-adn/

Vous voulez faire des concours et valoriser vos chevaux:

Au sein du Irish Cob Stud Book, seuls les chevaux ELITE, c'est à dire entrés dans le programme de valorisation de l'élevage, sont recommandés pour la reproduction. C'est pourquoi faire des concours afin de valoriser vos chevaux est important. Pour l'obtention de la mention ELITE, ce sont les concours de race propres à l'Irish Cob qu'il faut faire. Mais en tant que cheval de Loisirs essentiellement, vous pouvez aussi présenter vos chevaux en Qualification Loisirs (épreuves gérées par le SFET), en épreuve de chevaux de travail, en Trec, en attelage... Cela dépend également de l'orientation que vous voulez donner à votre élevage. 

Il est bien évident que, commercialement parlant, des chevaux valorisés pour une discipline ou une autre se vendent mieux que des chevaux qui ne travaillent pas ou ne sont pas éduqués. Par éducation, on entend tout le travail effectué avant le débourrage et ce dès son plus jeune âge. L'âge du débourrage peut varier quelque peu mais en règle générale, un pré-débourrage peut se faire vers 2 ans 1/2 (longues rênes) et un débourrage vers 3 ans. 

Les déplacements sur les concours sont toujours formateurs. Les chevaux sont hors de leur contexte habituel et l'on est parfois surpris de leur comportement. 

Pensez à bien préparer vos concours : travail du cheval, répétitions mais également à vous préparer physiquement. Le jury attribue une note globale au couple "cheval-présentateur". 

Parfois on est déçu des résultats mais ne pas arriver dans les premiers ne veut pas dire que notre cheval n'est pas bon. Simplement ce jour là, il y en avait des meilleurs encore, ou on n'était pas dans un bon jour, fatigués, mal préparés. C'est un jugement à l'instant T et sur une présentation très courte. 

Il faut différencier les concours des inspections à titre initial:

ACHATS

En France

Tout cheval acheté en France doit avoir un N° de SIRE et donc être inscrit à l'IFCE et doit être pucé. Le vendeur doit détenir la carte d'immatriculation (ex carte de propriété) qui atteste que le cheval n'est pas un cheval volé. 

Au moment de l'achat, vous devez connaitre le propriétaire du cheval qui doit signer soit la carte d'immatriculation si celle-ci est au format papier, soit un certificat de vente délivré par l'IFCE et édité par le propriétaire. 

Vous avez ensuite 8 jours pour déclarer le cheval à votre nom. Vous devez choisir à ce moment là si vous souhaiter uen carte d'immatriculation papier ou internet. 

Cette formalité vous assure des papiers du cheval. C'est une garantie indispensable. 

Si vous achetez chez un professionnel, vous devez avoir un contrat de vente avec la notification de la TVA (20% dans la majorité des cas).

Si vous achetez chez un particulier, il n'y a pas de TVA mais il n'y a pas non plus de garanties sur les eventuels problèmes que pourrait avoir le cheval ultérieurement. 

Si vous achetez un cheval monté, c'est du bon sens de l'essayer, plusieurs fois si possible. 

La visite vétérinaire d'achat est aussi fortement recommandée. Elle est généralement au frais de l'acheteur. Celui-ci peut donc prendre le vétérinaire de son choix, le vendeur ne peut nullement vous en imposer un. 

Infos utiles: https://www.ifce.fr/ifce/sire-demarches/au-cours-de-la-vie-du-cheval/carte-immatriculation/

A l'étranger

Dans beaucoup de pays, les règles ne sont pas les mêmes pour les vaccins, les vermifuges, l'éducation...Et il est difficile d'essayer. Donc il faut connaitre la personne à qui vous achetez le cheval et avoir confiance en elle. Avec le prix des transports, il est souvent difficile de renvoyer un cheval importé, surtout dans les races de loisirs. 

Votre cheval sera inscrit en IRISH COB en France si et seulement s'il est déjà en race (breed)  IRISH COB sur son passseport d'origine. Dans tous les autres cas, il ne pourra être inscrit dans cette race. 

https://www.ifce.fr/ifce/sire-demarches/au-cours-de-la-vie-du-cheval/importation/

 

VENTES

En France

En ce qui concerne les contrats et factures, se référer au chapitre "achat" en France.

Un particulier qui vend des chevaux, bien qu'il ne soit pas soumis à la TVA, doit le déclarer dans ses impôts sur le revenu.

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/reglementation/vente/garantie-de-conformite.html

A l'étranger

https://www.ifce.fr/ifce/sire-demarches/au-cours-de-la-vie-du-cheval/exportation/